l’investissement locatif ancien

Les raisons de choisir un investissement locatif ancien

Quelle décision prendre quand les taux d’intérêts baissent : l’investissement locatif ancien attire de plus en plus

Pour du neuf, les choses peuvent apparaître plus simples car il y a un responsable qui s’occupe de tout : le promoteur immobilier. Il y a néanmoins quelques contraintes à prendre en compte comme la durée du bail et la montant du loyer maximal autorisé. Mais la question de l’emplacement est parfois cruciale avec un objectif de location, et c’est toujours avec de l’ancien que les emplacements sont les meilleurs dans la plupart des villes. Les logements neufs n’ont pas cet avantage puisqu’ils sont souvent excentrés par rapport aux zones les plus prisées par les locataires. Par ailleurs, il y a souvent une plus grande marge de manœuvre dans les négociations avec un achat dans de l’immobilier « ancien ». Cela vient du fait qu’il y a davantage de critères à prendre en compte. L’état de l’immeuble, des parties communes, du logement et la conformité aux normes parfois récentes sont les facteurs de négociation principaux auxquels il faut penser. Le neuf n’offre pas les mêmes avantages en termes de négociation.

L’ancien versus le neuf : les vraies raisons de choisir un investissement locatif ancien

Avec un taux d’intérêt bas en ce moment, c’est l’occasion idéale pour faire un investissement locatif ancien ! Et l’immobilier ancien versus l’immobilier neuf remporte tous les suffrages, c’est dans l’ancien qu’on peut réellement faire un bon investissement. Bien sûr, il faut savoir cibler le bien immobilier qui aura le meilleur rendement et aussi bien à court terme qu’à moyen et long terme. Le meilleur conseil est de prendre les services d’experts immobiliers qui se sont spécialisés dans l’investissement locatif ancien. Selon les villes, ils connaissent les meilleurs quartiers à fort potentiel et savent les futurs aménagements que ces derniers vont avoir dans les années à venir : aménagements urbains, meilleurs services de transport, pôle d’investissements, etc.

La préférence à l’ancien pour les investisseurs : les raisons fiscales l’emportent

Le choix d’un bien à rénover est une option intéressante. Cela offre des avantages fiscaux qui sont loin d’être négligeables. Les avantages varient évidemment selon la situation. Il n’y a pas de généralisation, il faut voir au cas-par-cas car la situation de l’acheteur influence également les options. Les rénovations sont autant de travaux dont le montant peut être réduit des revenus locatifs. C’est ce qui s’appelle le déficit foncier, cela s’applique aussi sur les revenus générés par d’autres activités. Une exonération d’impôts peut donc facilement être mise en place. Et on peut aussi s’attendre à une réduction d’impôts valable pour plusieurs années consécutives. La rentabilité offerte par l’ancien semble donc être plus attractive. Cela pousse à investir pour voir son patrimoine optimisé.