La méditation pleine conscience

La méditation pleine conscience

Avoir une pleine conscience de l’instant  ainsi que de ses sensations, émotions et pensées : cette attitude propagée par les sagesses orientales intéresse de plus en plus mes neuroscientifiques et psychologues, étant donné qu’elle favorise un état mental permettant de prémunir le stress et la dépression.

La pleine conscience: qu’es ce que c’est ?

La   pleine conscience, c’est  la qualité de conscience émergeant lorsqu’on tourne son  esprit  intentionnellement  vers  le  moment  présent.  Il s’agit de  l’attention  portée  à  l’expérience éprouvée et vécue, sans filtre (par l’acceptation ce qui vient), sans jugement (il ne s’agit pas de décider si c’est bien ou mal, indésirable ou désirable), sans attente (il ne s’agit pas de chercher quelque chose de précis). Importée dans les années 1950 aux Etats-Unis, la pleine conscience a trouvé de nombreuses applications en thérapie comportementale et en psychologie, comme le traitement des troubles de l’alimentation et la réduction du stress, ou encore la prévention de la dépression. La thérapie par la pleine conscience est appelée MBCT, acronyme de « Mindfulness Based Cognitive Therapy » ou à la clinique MindSpace

La pratique de la pleine conscience

Pratiquer la pleine conscience, c’est simple, la méditation peut être effectuée en focalisant son attention sur son propre corps, sur une activité, sur sa propre respiration, sur un objet précis. En gros, il faut aller de l’objet de l’attention (cible physique ou spirituelle) et prendre conscience, petit à petit, de votre contact à l’objet, de votre façon de l’appréhender, de ce qu’il génère en vous, de ce que vous apportent ces sensations. Vous pouvez cheminer à partir du centre de votre attention par cercles concentriques. En tentant également d’affiner les perceptions physiques ou spirituelles. Vous verrez disparaître et apparaître les objets de votre méditation.

La pleine conscience est-elle une religion ?

La pleine conscience n’est pas une religion. Sa pratique n’implique pas de rester assis plusieurs  heures durant sur un tapis de yoga. En fait, il ne s’agit pas qu’une pratique de gens qui aiment s’ennuyer ou de hippie. Sa pratique requiert une certaine technicité et a des vertus thérapeutiques.

L’efficacité de la méditation

Aujourd’hui, il y a un nombre relativement  important  d’études  valides scientifiquement     (évaluation avant et après les séances, répartition  aléatoire  des  sujets, comparaisons  avec    les groupes témoins, etc.) prouvent l’efficacité de la méditation de pleine conscience  dans  certains traitements psychiatriques ou médicaux.