Créer une EURL : trois avantages que vous ne connaissiez pas

Il existe tellement de formes et de statuts juridiques différents pour un créateur d’entreprise qu’il peut parfois être compliqué d’en discerner les avantages des inconvénients.

Nous vous proposons un zoom sur l’EURL, de quoi vous donner matière à réfléchir si vous envisagez prochainement une création de société. Voici les trois avantages principaux, et souvent méconnus, de la création d’une entreprise sous la forme d’une EURL.

La notion de responsabilité limitée

Si vous êtes associé unique de ce type de société, votre responsabilité ne pourra pas être engagée sur un montant supérieur à vos apports initiaux. Cela signifie que les capitaux de l’entreprise sont distincts de vos deniers personnels. Attention cependant à bien respecter cette règle dans le fonctionnement de votre trésorerie. Faute de quoi, vous perdriez l’avantage de la responsabilité limitée et vos créanciers pourraient se servir sur votre patrimoine dans le cas d’une faillite de votre entreprise.

Une gestion simplifiée

En optant pour l’EURL, certaines formalités administratives peuvent vous être épargnées. C’est le cas de la rédaction de procès-verbaux d’assemblée ou du rapport de gestion d’entreprise. Cette forme juridique concentre également davantage de pouvoir décisionnel dans les mains de l’associé unique, puisqu’il pourra le plus souvent prendre certaines décisions en se passant de l’avis de l’assemblée générale.

Si vous souhaitez céder votre entreprise, deux options s’offrent à vous : vendre directement le fonds de commerce, ou vendre tout ou partie de vos parts sociales dans l’entreprise.

Cette seconde possibilité vous permet de garder suffisamment de titres, et l’EURL se transforme alors en SARL.

Enfin, dans le cas d’une passation de gérance, la procédure est là-encore simplifiée puisqu’il suffira au gérant sortant de notifier un changement, sans devoir mettre en place un système de location-gérance contraignant.

Un régime d’imposition intéressant

Si la notion d’optimisation fiscale vous tient à cœur, l’EURL vous permet de choisir le régime de l’impôt des sociétés (IS). Cela est particulièrement utile si vous disposez d’un patrimoine important et si vous êtes imposé dans les plus hautes tranches.

En tant que travailleur non salarié, le gérant associé unique devra s’acquitter des cotisations correspondant aux salaires qu’il s’est lui-même versés, indépendamment des bénéfices réalisés par la société. Attention cependant, les dividendes ne sont pas systématiquement exonérés d’impôts et peuvent rentrer dans le calcul de vos cotisations.

Dois-je choisir l’EURL ?

Si les avantages décrits ci-dessus vous ont convaincu, l’EURL peut être le bon choix pour votre projet de création d’entreprise. Pour en savoir plus, visitez le site https://www.eurl-creation.fr/

Cependant, ce type de société nécessite des coûts de fonctionnement plus lourds qu’une entreprise individuelle par exemple. Il vous faudra notamment rédiger des statuts, indispensables à la bonne marche de l’entreprise.

Si vous êtes l’unique gérant de votre structure, vous ne pourrez pas obtenir le statut de salarié. Cela est seulement possible si vous optez pour une SARL ou une entreprise individuelle.

Si vous n’êtes pas séduits par l’EURL ou qu’elle ne semble pas correspondre à vos besoins, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre centre de formalités des entreprises afin de trouver la forme juridique la plus adaptée pour votre création d’entreprise.