Redécorer sa maison à petit prix

Refaire la décoration de sa maison sans se ruiner c’est possible. Il suffit juste d’avoir les bons réflexes. Découvrez dans cet article toutes les meilleures astuces pour une décoration réussie et pas chère.

Quel est votre style et quelles sont vos priorités ?

Ce sont les premières bonnes questions à se poser quand on veut redécorer sa maison. La réponse à ces questions se résume à : ranger, trier et jeter. L’envie de refaire sa décoration est, en effet, la plupart du temps, liée à une lassitude de certaines choses et une envie de changer.

Si vous ne voulez plus garder un objet encore en très bon état, rien ne vous empêche de le vendre et d’acheter un autre qui vous plaît avec l’argent que vous gagnerez.

Mettez de côté toutes les choses que vous avez et qui pourraient aller dans votre ambiance, avec votre style. Vous avez peut-être trouvé une idée des couleurs que vous voulez apporter à votre intérieur, votre jardin ou bien votre terrasse dans des magazines, sur internet, sur les différents réseaux sociaux, …

Une fois le rangement fini, il est temps de voir ce qui manque pour peaufiner l’ambiance : Faut-il repeindre les murs ? Changer les rideaux, l’éclairage,… ? Faut-il acheter de nouveaux accessoires ou bien retaper des vieux meubles ? A court d’idées ? Vous pouvez vous inspirer des idées déco de blog-maison.net.

Les bases d’une décoration réussie

C’est vrai que chacun est libre de faire ce qu’il veut comme il veut pour redécorer sa maison. Mais il faut quand même connaître quelques règles basiques pour que la maison soit véritablement un espace de bien-être.

  • La fonctionnalité de chaque pièce

Vous pouvez installer dans chaque pièce de votre maison les meubles et les objets de décoration que vous voulez, sans pour autant ignorer que chacune de ces pièces à sa propre fonction qu’il va falloir respecter. Il faut aussi prendre en compte la facilité de circulation.

  • Les couleurs

Les couleurs sont aussi une base importante en matière de décoration. Il existe, par essence, trois couleurs qu’on qualifie de primaires : le rouge, le jaune et le bleu. La couleur complémentaire de chacune d’elles est celle obtenue en mélangeant les deux autres.

Par exemple, le vert qui est le complémentaire du rouge, est le mélange entre le jaune et le bleu. Une couleur intermédiaire ou couleur secondaire est obtenu à partir d’un mélange de deux couleurs primaires. Prenons l’exemple de l’orangé : il s’agit d’un mélange du jaune et du rouge.

Les couleurs dites neutres (noir, blanc, le mélange des deux, beige clair, …) peuvent accentuer ou adoucir une couleur primaire, intermédiaire et complémentaire. C’est pourquoi on ne met que trois couleurs tout au plus dans une même pièce (voir cet article sur les erreurs à ne pas commettre quand on marrie les couleurs).

Le bleu et le vert sont des couleurs « agressifs », « dynamiques ». Quant au rose, l’orange et le jaune, ils sont plutôt « tristes », « froids ». Le rouge peut être qualifié de « tonique », et le bleu, le violet, le vert bleuté : des couleurs « chaudes ».

Dans un espace « froid », comme ce dont le plafond est trop bas, une couleur foncée sur les murs et une plus claire au plafond sont les plus adéquates. A l’inverse, une pièce avec un plafond très haut aura besoin de tons plus soutenus pour réduire l’espace.

  • La lumière

La lumière joue un rôle important dans l’harmonie de notre intérieur. Ainsi, pour une déco flashy pas chère, il va falloir travailler l’éclairage. Il doit être adapté à chacune des pièces. Par exemple, une cuisine doit être gaie et pratique.

La ventilation et la lumière sont donc primordiales. Un bureau doit disposer d’un éclairage suffisant pour être fonctionnel, pratique et confortable. N’hésitez surtout pas à multiplier les sources lumineuses en cas de besoin, à l’aide d’une lampe à poser, un lampadaire, une suspension, etc. Quelques guirlandes suspendues peuvent même suffire à réinventer l’espace.