apprendre le kitesurf

Mon expérience : apprendre le kitesurf lors d’un stage

Mon premier contact avec le kitesurf fut lors d’un voyage dans les caraïbes, j’ai vu et kitesurfeurs se régaler sur les bords de plages et j’ai tout de suite été hypnotisé. Ils faisaient des sauts impressionnants et glissaient sur l’eau avec une facilité déconcertante. L’été qui a suivi, j’ai décidé que c’était le moment idéal pour se mettre à cette nouvelle activité nautique pour profiter à fond de la mer. J’avais déjà pratiquée de la voile dans mon enfance et j’avais envie d’utiliser cet acquis. C’est donc au cours de vacances dans le sud de la France que je me suis initié au kitesurf. Ayant entendu pas mal d’histoires sur le kitesurf avec les dangers dus à une grande vitesse potentielle et des sauts impressionnants à une forte hauteur, je me suis naturellement dirigé vers une école pour apprendre le kitesurf. C’est donc lors d’un stage j’ai pu apprendre les rudiments de ce sport que je m’aime tant aujourd’hui.

Ce qu’il faut savoir quand on souhaite apprendre le kitesurf

Avant tout faire du kitesurf nécessite quand même d’être en bonne santé physique, ce sport n’est pas extrême mais il demande une certaine tonicité. Ensuite c’est un sport avec du matériel : il se compose principalement de deux éléments. La voile de traction appelée un kite et une planche pour glisser sur l’eau. Les voiles diffèrent par leurs tailles car il y a certains critères à respecter : les pratiquants expérimentés utilisent différentes tailles de voiles en fonction des conditions de vent. Il devient plus aisé de manier une grande voile avec l’expérience, également nécessaire par vent faible. Les débutants qui viennent pour apprendre le kitesurf commencent généralement par une voile de taille moyenne avec des conditions de vent faciles. Il est donc recommandé de s’inscrire pour prendre des leçons dans une école de kitesurf. Des moniteurs conseillent et donnent des leçons pour tout savoir du kite, ses techniques et les mesures de sécurité à suivre. Une réglementation a donc été mise en place, et des leçons permettent de mettre les débutants en confiance sur la bonne voie avec une méthodologie approuvée par tous. Des écoles, dans les stations balnéaires, offrent des cours encadrés par des instructeurs certifiés : les risques sont ainsi minimisés et les galères de l’apprentissage et évitées.

Apprendre le kite : une eau peu profonde est propice au début !

Les premières leçons de kite consistent à maîtriser les différentes séquences du sport. Apprendre le kitesurf inclue évidemment les manœuvres de sécurité en premier et ensuite on s’exerce sur le décollage d’une aile, son redécollage et l’atterrissage sur la plage. Puis une fois maîtrisés, on passe au largage et la gestion de la puissance de sa voile selon les conditions de vent. Il faut être familier avec les principes de sécurité et les assimiler pour limiter les risques, et savoir aussi les techniques de montage des lignes. Une fois seulement que les gestes sont maitrisés, on passe à la difficulté supérieure. On va dans l’eau et on fait la même chose. Pour gagner en autonomie, il faut avoir la capacité, de faire décoller une voile dans l’eau, et de réarmer son système. Puis on passe à la pratique avec la planche de kitesurf pour essayer de faire ses premiers bords et de commencer à naviguer ! Enfin, pour assurer à son équipement une bonne durabilité, il faut savoir comment l’entretenir et le réparer, apprendre le kitesurf c’est aussi savoir gérer son matériel, la pratique du kite implique la connaissance de différents paramètres, il faut donc connaître tous les rapports poids/surface/vent/niveau. Il n’y a aucun obstacle pour s’inscrire à des cours de kite, il y a en effet de nombreuses écoles où apprendre le kitesurf sur toute la France. Les débutants ne perdent pas de temps grâce aux astuces données par les instructeurs dès le départ. Côté pratique, je vous conseille de privilégier des cours qui ont lieu là où l’eau n’est pas profonde. On se familiarise beaucoup plus facilement avec ce sport quand on est capables de se relever directement dans le sable. Une fois à l’aise, vous pourrez continuer de vote apprentissage dans des eaux plus profondes et de profiter des grands espaces du large.